Bonjour mademoiselle Masset...

Publié le par Sandrine

«- Bonjour mademoiselle Masset. Comment vous sentez-vous? Le docteur Dumel venait d’entrer. Grand, bien en chair, brun, jovial, le regard pétillant.
Marie le regarda vaguement. Pour elle, il ne représentait que son bulletin de sortie.
-Groguie.
-Vous souvenez-vous de ce qui s’est passé?
-Ma mère et moi nous sommes disputées, j’ai pris la voiture et j’ai raté un virage.
-A quel sujet vous êtes-vous disputées?
-Elle m’a dit vouloir vendre la maison et je l’ai mal pris. Je me rends compte à quel point c’est ridicule. Mais sur le moment… J’ai manqué d’objectivité.
-Vous n’en voulez donc plus à votre mère?
-Non. Je m’aperçois qu’elle n’a pas tort.
-Vous sentez-vous déprimée?
-Oui. Mais c’est normal: je viens de perdre mon père.
-En effet. Voulez-vous que nous en parlions?
-Pas maintenant. C’est trop récent. Je préfère que la douleur s’atténue un peu avant d’évoquer le sujet.
-Bien. Je vais faire le nécessaire pour que vous sortiez en fin de matinée. N’hésitez pas à me contacter si vous en ressentez le besoin. Je suis là pour ça.
-Je n’y manquerai pas.» Marie se sentait soulagée. Elle se sentait prisonnière ici et la perspective d’être libérée lui ôtait un poids de la poitrine.

Commenter cet article