Cachée derrière un tas de bûches de bois...

Publié le par Sandrine

Cachée derrière un tas de bûches de bois, Marie-Anne observait la scène sans parvenir à en croire ses yeux. Olivier, abattu, traversait le jardin, croisant un homme muni d'une mallette, sans doute était-ce un médecin, auquel il n'accorda pas un regard. Elle ne le quitta pas des yeux tandis que les hommes en uniforme l'installaient à l'arrière du véhicule. Elle s'assit par terre, bénissant la hâte qui l'avait poussée à enfiler un jean et des baskets plutôt qu'un tailleur et des talons aiguilles. Elle laissa passer cinq minutes avant de se lever et de courir à toutes jambes jusqu'au portail qu'elle franchit en retenant son souffle. Dès qu'elle se retrouva sur le trottoir, elle se força à adopter une démarche naturelle pour ne pas attirer l'attention. A peine fut-elle assise au volant de sa voiture qu'elle n'eut plus qu'une idée en tête: modifier son article. Elle tenait un scoop incomparable et couper l'herbe sous le pied des gendarmes ne lui était pas désagréable. Elle démarra avec un sourire mauvais.

Lire la suite: Assis dans la salle d'attente du procureur

Publié dans La Clef de sept

Commenter cet article