L’aube se levait quand Jésus ...

Publié le par Sandrine

L’aube se levait quand Jésus leur fit les dernières recommandations.
«- Allez de préférence chez les israélites proclamez la bonne nouvelle partout où vous irez et racontez les grandes choses que j’ai accomplies grâce à la puissance de mon père céleste. Aidez quiconque en aura besoin mais ne demandez ni don ni argent comme les pharisiens.» Il envoya Simon et Judas prêcher en premier et retint les autres quelques instants.
«- Je sais que la présence de Judas constitue une gêne et que nous ne pouvons nous exprimer librement en sa présence mais cet homme nous est indispensable. A présent qu’il est parti et que je ne l’aurai plus sur les talons, nous sommes un peu plus libres, aussi je vous le dis, il faut dès à présent que vous racontiez certaines anecdotes qui prouveront que je suis bien le messie qu’ils attendent, il se trouvera toujours sur votre route quelqu’un d’assez prétentieux pour jurer sur sa tête qu’il a été témoin des faits et enjoliver votre récit. Je me suis déjà arrangé avec la belle-mère de Pierre pour qu’elle répande le bruit que je l’ai guérie d’une fièvre maligne. Mettez-vous d’accord sur ce que vous raconterez, que vous ne vous contredisiez pas. N’allez pas croire que notre action apportera la paix sur terre, tout cela n’engendrera pas la paix mais la guerre. Comme la prophétie le dit, j’ai pour ambition d’opposer l’homme à son père, la fille à sa mère et la bru à sa belle-mère, je veux que l’on ait pour ennemis les gens de sa famille. Diviser pour mieux régner, c’est la seule méthode pour que notre succès soit assuré.»

Commenter cet article