Leur collègue semblait plus reposé...

Publié le par Sandrine

Leur collègue semblait plus reposé que le matin et affichait un sourire malicieux.
"Je savais bien qu'on ne devait pas s'ennuyer parmi eux, sans quoi leurs temples seraient vides depuis bien longtemps!
- Je crois que nous allons plonger dans le sordide! rétorqua Nathan en levant les yeux au ciel.
- Oui. L'examen du linge de toilette a été plutôt parlant...
- C'est-à-dire?
- Madame Nogens n'avait pas un, mais deux amants!
- On connaît le deuxième?
- Non. Nous n'avons pas d'élément de comparaison pour l'identifier... il nous faudrait un échantillon ADN de chacun d'entre eux pour bien faire.
- Alors voilà déjà pour une!", répliqua fièrement Jacques en lui tendant le mouchoir plié.
Le scientifique le déplia et jaugea son contenu d'un air entendu.
"Bien joué! Qui est-ce et que lui reprochez-vous?
- Une certaine Lydie à qui nous n'avons rien à reprocher.
- Pour l'instant, précisa Jacques.
- On va les conserver, on ne sait jamais. C'est tout pour ce soir, messieurs."

Lire la suite: Marie-Anne fourrageait nerveusement

Publié dans La Clef de sept

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article