Mathias entre à pas de loup dans la salle à manger.

Publié le par Sandrine

Mathias entre à pas de loup dans la salle à manger.
Mémé.
Oh, non, pas encore lui!
IL s’avance vers elle et lui ouvre la bouche pour récupérer le mégot qu’il y a dissimulé. A nouveau, il la gratifie d’un coup sec sur le menton pour refermer sa bouche.Mémé.
Aïe! Mes dents!
Mathias observe le mégot quelques instants puis sourit béatement. Il se dirige vers l’urne d’Emile et y dépose le mégot.
Mémé.
Emile! Tu n’es plus qu’un vulgaire cendrier! Toi qui n’as jamais fumé…
Mathias, toujours souriant, revient auprès de Mémé.Mémé.
Arrière! Va de retro, Satanas!
Mathias sort un nouveau joint de sa poche et l’allume. Voluptueusement, il souffle des bouffées de fumée.Mémé.
Non! Pas ça…
Mathias.
Ca détend, hein? Qu’est-ce que tu en penses, toi?
Mémé.
Du mal! Beaucoup de mal…
Mathias, l’examinant une fois de plus.Tiens, c’est étrange ça, tu as un bleu au doigt…
Il prend la main de Mémé dans la sienne et l’examine méticuleusement.Mémé.
C’est le moment où jamais de le faire fuir…
Fiévreusement, elle agite son doigt. Mathias relâche brusquement la main de sa grand-mère.Mathias.
Hé, les morts ne bougent pas!
Mémé.
Bravo, mon garçon, tu es sur la bonne voie!
Mathias.
Attends, attends… Il y a un problème, là… Tu as un bleu… Les morts ne saignent pas!
Mémé.
Oui, c’est ça petit, vas-y, tu brûles!
Mathias.
Pourtant tu étais bien morte, ça j’en suis certain!
Mémé.
Ouh, froid, petit, froid!
Mathias.
Tu n’es pas ma grand-mère!
Il s’éloigne, horrifié et se précipite pour attraper le fusil posé dans le râtelier à côté de la cheminée.Mémé.
Hé, doucement! Mais qu’est-ce qu’il fait, cet idiot?
Mathias, hurlant et pointant le fusil sur elle.Qui ou quoi que tu sois, sors de ma grand-mère ou je tire! Elle s’en fout elle, tandis que toi…
Mémé.
Elle ne s’en fout pas du tout!
Henri, criant du haut des escaliers.Mais qu’est-ce qui te prend de crier comme ça? Tu as vu l’heure?
Mathias.
Reste en haut, Papa. J’ai la situation en main. A Mémé. Sors de là! Je te préviens: à trois, je tire!
Mémé.
Je vous salue, Marie…
Henri, se précipitant dans l’escalier.Mathias, non!
Mathias.
Un…
Mémé.
… Le Seigneur est avec vous…
Henri.
Ne fais pas de bêtise!
Mathias.
Deux…
Mémé
… Vous êtes bénie entre toutes les femmes…
Mathias.
Trois!
Henri, tapant sur le fusil et orientant le canon vers le plafond au moment où le coup part.
J’ai dit: non!
Mémé.
Amen!
Cécile.
Aïe!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article