Mémé, toussant violemment.

Publié le par Sandrine

Resté seul, Mathias sort un joint de sa poche et l’allume. Il commence à le fumer. Pris par l’euphorie de la substance, il souffle longuement la fumée au visage de Mémé. Le tableau glisse, Mémé apparaît.
Mémé, toussant violemment.Garnement! Si je le pouvais, je te la ferais avaler ta cigarette! Toussant toujours. Oh, ma gorge, mes yeux… Et ce doigt que la mère de cette engeance de démon m’a à demi arraché… Oh, Seigneur, je préfère encore la mort, je t’en supplie, emmène-moi! Je n’ai plus peur de mourir. Même l’enfer doit être plus doux que ça… Toussant encore. Je me sens étrange… Oh, mon Dieu, enfin, tu acceptes de m’arracher à leurs griffes… Je me sens si sereine, légère, je n’ai plus mal… Oh, merci! Ouh, ça tangue… Tiens, c’était donc vrai ce que madame Vincenti racontait… Là, je vois la lumière…
Mathias, penché sur elle, braque une petite lampe sur ses yeux pour en examiner les pupilles.
Mémé.

Je suis dans le tunnel… Oh, Emile, tu es venu m’accueillir! Je savais que tu ne m’avais jamais abandonnée… C’est merveilleux, je flotte, je vole au milieu des nuages…

Mathias continue à souffler sa fumée au visage de Mémé.Mémé.

Humm… La félicité des cieux… La volupté éternelle… Le paradis!
Mathias entend un bruit de pas signalant l’arrivée de Bernard et des autres.Bernard.
Tiens bien les compresses sur ses poignets, Solange!
Claire.
Tout ce sang… La chambre est ravagée, ça ne partira jamais!
Mathias, affolé, ne sait quoi faire de son mégot. En désespoir de cause, il force sur la mâchoire de Mémé, parvient à lui ouvrir la bouche, y fourre précipitamment le mégot et la referme d'un coup sec sur le menton.Mémé.
Bah! Qu’est-ce que c’est que ça? Oh, non, toute cette eau… Pourquoi pleures-tu comme ça, Emile? Où vas-tu? Oh, non! Je tombe! Non!
Le tableau reprend sa place.

Commenter cet article