Moïse attendit quelques heures...

Publié le par Sandrine

Moïse attendit quelques heures que les hébreux s’occupent de leurs morts avant de demander à Josué de les réunir devant la tente du Rendez-vous. Il les écrasa d’un regard méprisant avant de déclarer:
«- Parole de Yahvé: que les israélites me remettent, pour chaque famille, un rameau, que tous leurs chefs, pour leurs familles, me remettent douze rameaux. J’écrirai le nom de chacun sur son rameau, et sur le rameau de Lévi j’écrirai le nom d’Aaron, car il y aura un rameau pour le chef des familles de Lévi. Je les déposerai ensuite dans la tente du Rendez-vous, devant le témoignage où Il se rencontre avec moi. L’homme dont le rameau bourgeonnera sera celui qu’Il choisit. Ainsi, Il ne laissera pas monter jusqu’à lui les murmures que vous proférez contre nous.» Malgré le scepticisme, les princes se mirent en devoir de lui remettre le rameau demandé. C’était un acte de soumission envers Moïse et chacun d’eux le savait en le lui tendant. Ils avaient une interdiction absolue de pénétrer seuls dans la tente sacrée et Josué, entièrement dévoué à Moïse, y demeurait en permanence sous la surveillance des lévites, cousins de Moïse. La fraude était aisée et aucun d’entre eux ne serait en position de contester le verdict divin. Ils espéraient simplement, en se prêtant à ce simulacre, qu’une trêve serait instaurée et qu’ils n’auraient pas à essuyer une nouvelle colère meurtrière du prophète. Le lendemain, lorsque Moïse leur présenta le rameau d’Aaron sur lequel les bourgeons avaient éclos, des fleurs s’étaient épanouies et des amandes avaient mûri, ils eurent pour seule certitude qu’il valait mieux se fier à la force de Moïse qu’à son intégrité.

Commenter cet article