Samira aspira à pleins poumons l'air frais...

Publié le par Sandrine

Samira aspira à pleins poumons l'air frais de ce début de soirée. Elle était fatiguée, son cerveau ne parvenait à analyser convenablement toutes les informations qui s'y accumulaient précipitamment. Une femme voilée la percuta de l'épaule.
Outrée, Samira se retourna pour lui faire remarquer qu'elle l'avait bousculée. La femme souriait. Samira haussa les épaules. Elle avait d'autres chats à fouetter. La femme se planta devant elle. Exaspérée, Samira s'apprêtait à l'écarter de son chemin.
"- Viens, ma soeur, je t'offre l'hospitalité.
- Je n'en ai pas besoin.
- Refuserais-tu un thé?
- Je n'ai pas de raisons...commença-t-elle
- Patrice.
- Pardon?
- Nora m'a dit que ce nom t'inciterait à accepter ma proposition.
- Où est-il?
- En prison. Il y mourra sans doute.
- Sa peine n'est pourtant pas si longue...
- Je crois que tu es fatiguée, tu n'arrives plus à réfléchir. Viens.
- Je te suis." Elles marchèrent en silence dans les rues grises bondées de passants pressés et ternes. Samira s'aperçut bientôt qu'elles parvenaient dans la vieille ville. Elle était perdue, totalement désorientée par les chemins tortueux qu'empruntait son guide. Elles s'arrêtèrent finalement devant un vieil immeuble peu engageant.
"- C'est au deuxième étage, la première porte sur ta droite.
- Mais...
- Fais confiance à Nora."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article