Sarah se sentit soudain épuisée...

Publié le par Sandrine

Sarah se sentit soudain épuisée, toutes ces années de réclusion, de silence, de peur… Et pourtant elle avait gagné! Le but de toute une vie tenait en quelques mots griffonnés à la hâte sur un morceau de papier.
Elle observa son visage dans un minuscule miroir qu’elle avait réussi à garder malgré les fouilles répétées de sa cellule: la jeune fille insouciante qu’elle avait été était morte depuis bien longtemps et la vieille femme qui lui faisait face n’avait désormais plus de raison d’être. L’heure de la libération avait enfin sonné! Elle enroula le miroir dans la couverture qui recouvrait son lit misérable. Elle le déposa au sol et l’écrasa d’un coup de talon. Elle déplia la couverture et examina les débris. L’un d’eux semblait avoir une arête plus tranchante que les autres. Elle en essaya le fil sur son pouce et hocha la tête, satisfaite. Elle s’allongea sur le lit défait et serra les dents. Surtout, ne pas laisser filtrer le moindre son, ne pas leur donner l’occasion de la ramener à une vie qui n’était plus qu’un fardeau trop lourd à porter… Se répéta-t-elle en s’entaillant profondément les poignets. La douleur fut moindre qu’elle ne l’avait imaginé et elle sourit alors que le sang s’écoulait de ses poignets ballants de chaque côté du lit. Elle avait fidèlement servi Dieu toute sa vie… Bien au-delà de tout ce que les autres humains n’imagineraient jamais. Une douce langueur s’insinuait en elle et elle ne lutta pas quand l’inconscience la submergea.

Commenter cet article

la nonna 06/09/2014 17:13

je passe te dire un petit coucou, bisous a toi, bon week end