Sébastien, perplexe, poussa la porte de la maison...

Publié le par Sandrine

Sébastien, perplexe, poussa la porte de la maison. Il était évident que Laurent avait été payé pour pousser Richard dans les escaliers, y avait-il eu au départ l’ordre de le tuer ou simplement de l’effrayer?
Il ne le saurait probablement jamais car il lui était pratiquement impossible d’entrer en contact avec le principal intéressé. Il ne savait dire à Valérie de peur de raviver sa douleur inutilement. Elle se planta devant lui, l’interrogeant du regard.
«- Je suis désolé, je n’ai rien pu apprendre sur cet homme. Il lui mentait pour la première fois et en ressentait un profond malaise qui lui fit détourner les yeux.
- Peu importe, je sais qu’il ment. Je connaissais Richard mieux que personne.
- Veux-tu que je t’aide pour les préparatifs des… Elle nia de la tête avant qu’il ne prononce le mot qu’elle se refusait à entendre.
- Non. L’évêque vient de me téléphoner, ils s’occupent de tout et je ne peux pas m’y opposer. Lui dit-elle d’une voix tremblante.
- Mais tu as sa lettre, il te suffit de la leur présenter. A nouveau, elle nia.
- J’ai fouillé la maison de fond en comble mais je n’arrive pas à mettre la main dessus. Elle a disparu et Richard sera inhumé selon des rites qu’il réprouvait. C’est la pire chose qu’on pouvait lui faire!
- Je suis désolé, Valérie. Nous ne pouvons plus rien faire pour lui.
- Si, finis ce que tu as commencé.» Sébastien acquiesça doucement et se rendit au bureau.

Commenter cet article