Sébastien rouvrit les yeux, radieux...

Publié le par Sandrine

Sébastien rouvrit les yeux, radieux. Il venait là encore de trouver une explication satisfaisante à un fait que seule la naïveté jugeait extraordinaire.
Se posait à présent la question des tables de la loi prétendument gravées du doigt même de Dieu… Il revit la grotte et y découvrit Moïse,, le front barré d’un pli de concentration, assis en tailleur, le dos droit, une lourde plaque de pierre brute sur les genoux, un burin et un marteau dans les mains. C’était si simple! Se dit Sébastien en allumant son ordinateur portable. Que l’on enlève mes œillères et le monde semble soudain plus cohérent et aussi peut-être un peu plus sombre…

Commenter cet article