Soudain, la lumière se coupa...

Publié le par Sandrine

Soudain, la lumière se coupa, les plongeant tous les trois dans d'épaisses ténèbres.
"Les pompiers ont dû décider de couper l'électricité, se rassura Nathan. Je vais leur passer un coup de fil, ils auraient pu prévenir, quand même! râla-t-il.
- Et pourquoi ne l'ont-ils pas fait, à votre avis?
- Là, je vous le dis: vous êtes paranoïaque, Marie-Anne! lança Jacques.
- J'aimerais vous démontrer le contraire, mais il est évidemment impossible de lire dans cette obscurité.
- Je n'ai pas de réseau, annonça Nathan, contrarié.
- Prenez le mien, alors, lui proposa-t-elle en le lui tendant.
- Pas de réseau non plus, et vous n'avez pas le même opérateur que moi.
- L'incendie et la coupure d'électricité n'ont normalement aucune influence sur les antennes relais...
- Oui", approuva Nathan, pensif.
Un grand bruit les fit tressaillir.
"Tant pis pour les ordres! On sort d'ici et en vitesse... Marie-Anne, prenez votre Bible."
La jeune femme se cogna au canapé et après avoir vainement caressé la céramique froide, ses doigts heurtèrent le gros bloc de papier. Elle s'en saisit et se dirigea précautionneusement vers la sortie.

Lire la suite: "Par ici!"

Publié dans La Clef de sept

Commenter cet article