Votre regard est plus clair...

Publié le par Sandrine

Lorsqu’elle se réveilla dans la petite chambre au papier peint bleu, Samira se sentait plus légère. Elle avait un but. Elle accepterait la proposition de Rémi. Il lui fallait à tout prix connaître la vérité si elle voulait pouvoir faire le deuil de Gauthier.
Elle allait souffrir, elle le savait, mais sa situation actuelle n’était pas plus enviable. Elle s’habilla et se rendit à la petite salle de restaurant aménagée au rez-de-chaussée. Surprise, elle constata que Rémi l’attendait déjà devant un copieux petit déjeuner. Il se leva à son approche et lui serra brièvement la main.
«- Votre regard est plus clair. Je suppose que vous avez réussi à dormir quelques heures…
- En fait, j’ai très bien dormi. Lui répondit-elle avec amabilité.
- Vous êtes moins tendue. J’espère que vous avez eu le temps de réfléchir un peu à ce que nous nous sommes dit hier. Samira se rembrunit et soupira lourdement.
- Oui.
- Quelle décision avez-vous finalement prise?
- Je veux savoir ce qui s’est passé.
- Parfait. Thé ou café? Lui demanda-t-il avant d’appeler la serveuse d’un geste de la main.
- Café, merci.
- Dès que vous aurez fini de déjeuner, nous irons chez maître Dufour. C’est un excellent avocat qui a l’immense vertu d’être jeune et dévoré d’ambition. Il nous fera sans doute pas mal de facilités si nous lui permettons de traiter une affaire si polémique qu’elle risque bien de lui mettre définitivement le pied à l’étrier s’il la mène convenablement.
- Ce peut être un cadeau empoisonné si les jeunes m’ont menti sur les circonstances de la mort de Gauthier et que je les ai crus dans un excès de naïveté…
- J’ai confiance en votre jugement.
- J’espère que vous n’avez pas tort.» Répliqua-t-elle, pensive en avalant son café.

Commenter cet article