L'attestation de Nadine Combes

Publié le par Sandrine

Celle de Nadine Combes :
« Je certifie que Monsieur Lagarde avec qui j’ai travaillé quelques mois, c’est permis des actes et des paroles inconcevables et menaçantes envers la gérante, Mademoiselle Dupont Valérie ce par des mots : « Vos ordres, je m’en fout, je fais ce que je veux et si vous êtes pas contente, c’est pareil ! », « C’est pas une gamine de votre âge qui va me donner des ordres ! » mais également par des gestes : Monsieur Lagarde se permettait de faire des mimiques et de grimacer dans son dos et ce non seulement devant moi mais également devant les clients. Ayant moi-même subi ses paroles et attitudes déplacées : » De toute façon toi t’es blonde, tu comprends rien, t’es même pas capable de ranger des paquets ! », lorsqu’il arrivait en retard, il me virait de la caisse et cloturait lui-même mon quart en me poussant. J’ai alors averti la direction que malgré la place de caissière et le travail qui me plaisait je ne souhaitais pas retravailler dans cette station en sa présence.
J’ai plusieurs fois entendu Monsieur Lagarde dénigrer la direction devant les autres caissiers (Eric) et devant les clients : « De toute façon le patron qui que ce soit c’est personne pour moi et un jour ils le comprendront, je vais trouver quelque chose. »
Cela a commencé quand il s’est aperçu que je ne marcherai pas dans ses combines contre la direction, à savoir que Monsieur Lagarde m’a dit qu’il pourrait aller jusqu’à je cite : « je vais la choper quand elle rentrera seule à pied de la station, je connais le chemin qu’elle prend pour rentrer, cette connasse de fille à papa ! »

Lire la suite : L'attestation de Monsieur Andrieux

Commenter cet article