Mon premier recommandé

Publié le par Sandrine

« Monsieur,
Je vous écris ce jour suite aux derniers emplois du temps que vous avez émis. Pour mémoire, je vous rappelle qu’entre autres choses, je me suis déjà plaint à l’inspection du travail au sujet des nombreuses irrégularités qui figurent sur les plannings. Vous m’avez d’ailleurs répondu à ce sujet dans une lettre de proposition bien étrange dans laquelle vous reconnaissiez vos fautes et promettiez de corriger vos erreurs. Vous aviez d’ailleurs fait quelques efforts dans ce sens. Cependant, alors que nous sommes à l’aube de la conciliation, rien ne va plus ! Des soirs-matins qui impliquent une période de repos inférieure aux onze heures légales réapparaissent. En outre, contrairement aux bonnes résolutions que vous sembliez prendre dans votre courrier, vous ne me remettez pas les plannings dans les délais impartis.
Je me permets donc par la présente de vous rappeler vos obligations.
Vous remerciant par avance de votre compréhension, je vous prie, Monsieur, d’agréer mes salutations distinguées. »
Le lendemain de la réception de ce courrier par la station service, Valérie me convoqua dans le bureau pour m’indiquer qu’elle refuserait dorénavant tout courrier adressé au nom d’Alain. Elle tint parole. Le courrier suivant fut refusé et comportait la mention NPAI lorsqu’il me revint.

Lire la suite : Il faut savoir fixer des limites!

Commenter cet article