Que m’est-il arrivé?

Publié le par Sandrine

«- Que m’est-il arrivé? Lui demanda-t-il finalement, complètement perdu.
-J’espérais que vous auriez pu me le dire. Lui répondit-elle avec une pointe de déception.
-Mais que font tous ces gens? Insista-t-il, plus pour lui-même qu’à l’adresse de la jeune femme.
-Je n’en ai pas la moindre idée. Admit-elle en haussant les épaules. Vous ne vous souvenez vraiment de rien? Insista-t-elle doucement.
-Non. J’étais chez moi, j’allais me déguiser en père Noël pour les enfants, et puis… Plus rien! Le noir total. Conclut-il en fermant les yeux un bref instant.
-Excusez-moi de vous poser cette question, mais quelle est votre religion?
-Je suis totalement athée, pourquoi? Répondit-il, sincèrement surpris par le tour que prenait la conversation.
-Entendez-vous ce qu’ils scandent?
-Non. Je n’y ai pas fait attention.
-«Saint, saint, saint, Seigneur, maître de tout. Il est, il était, il vient.» Cita-t-elle sans l’ombre d’une hésitation pour avoir trop entendu cette mystérieuse phrase. Ca n’évoque rien pour vous?
-Non… Dit-il dans un souffle, semblant réfléchir. J’ai dit ça, moi aussi? La questionna-t-il, stupéfait.
-Oui. C’est bien pour ça que je vous pose la question.
-Je ne m’en souviens pas. Je ne sais même pas comment ni pourquoi je suis arrivé là… Peut-être suis-je en train de devenir fou? S’interrogea-t-il en passant une main lasse sur son front barré d’un pli soucieux. Marie-Anne lui sourit gentiment.
-Je crois que vous n’avez aucune inquiétude à vous faire à ce sujet. J’ai du mal à croire que tous ces gens ont perdu l’esprit au même moment précis…
-En tous cas, merci de m’avoir sorti de là. Dit-il en lui tendant une main qu’elle serra volontiers.
-C’était bien involontaire, croyez-moi.
-Peu importe, seul le résultat compte. Si je peux à mon tour faire quelque chose pour vous…Marie-Anne allait s’éloigner déçue, hésita un instant, puis, sous l’effet d’une soudaine impulsion, se retourna brusquement face à lui.
-Appelez-moi simplement si vous vous souvenez de quelque chose, j’aimerais y voir un peu plus clair dans tout ça. Je vous laisse ma carte.
-Ce serait avec plaisir mais je doute sincèrement d’avoir une quelconque information à vous offrir.» Le jeune femme se contenta de lui sourire et allait lui souhaiter un joyeux Noël quand elle se ravisa. Non, décidément, ce Noël n’avait rien d’heureux… Tout en gravissant quatre à quatre les étages, elle ne cessait de se répéter l’énigmatique phrase reprise par la foule toujours mugissante. «Saint, saint, saint, Seigneur, maître de tout. Il est, il était, il vient…» Décidément, cette phrase lui était familière… La seule chose dont elle était absolument certaine était que le contexte dans lequel elle l’avait découverte pour la première fois n’avait rien d’agréable. Elle tapait à la porte les cinq coups convenus avec Carine quand une pensée effrayante s’imposa à elle, fulgurante. L’ Apocalypse! Horrifiée, le cœur battant la chamade, le souffle court, elle tâchait de repousser de toutes ses forces cette éventualité quand Carine ouvrit la porte. A l’expression terrifiée de Marie-Anne, elle comprit immédiatement que quelque chose de grave était en train de se tramer.

Lire la suite: Que se passe-t-il?

Publié dans L'ange pourpre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article