Une nouvelle proposition

Publié le par Sandrine

A la veille du référé, je reçus les documents ; Ils étaient erronés et je dus demander leur correction. Je demandais cependant à mon avocate d’annuler cette procédure qui aurait pu paraître abusive et nuire à la procédure au fond qui devait avoir lieu bientôt. Hélas pour moi, je n’avais jamais eu à subir une procédure quelconque et je ne savais pas qu’un report était quasiment systématique. Deux jours avant l’audience, mon avocate m’envoya ce mail :
« Cher Monsieur,
Je viens à l’instant de recevoir un fax de ma consoeur. Elle me transmet dans celui-ci une proposition de sa cliente à hauteur de 12 000 euros. Elle m’y explique également que le contrat de gérance qui lie la station et la franchise n’est pas reconduit et que cette proposition a pour but que Mademoiselle Dupont puisse quitter le monde des affaires en toute sérénité. J’ai reçu également aujourd’hui et par le même biais, les conclusions de la partie adverse. Je vous les transmettrai prochainement afin que vous puissiez formuler vos observations à leur sujet. Cela étant eu égard aux délais extrêmement courts qui me sont impartis pour les analyser et y répondre, je vais être dans l’obligation de solliciter un report. Je vous tiendrai informé de la nouvelle date d’audience.
Bien cordialement. »
Aussitôt, je lui envoyais un mail pour refuser la proposition de la partie adverse. Je fus extrêmement déçu lorsque j’appris qu’il me faudrait encore patienter trois longs mois avant que cette affaire ne soit débattue devant les conseillers prud’homaux. Je serrais les dents et affrontais un quotidien morne et sans intérêt fait de rendez-vous à Pôle emploi et chez le médecin.

Lire la suite : Convoqué pour affaire vous concernant...

Commenter cet article