Alors ? John ne supportait ni l’attente

Publié le par Sandrine

« -Alors ? John ne supportait ni l’attente, ni qu’on lui résiste et ce fichu français le mettait dans une humeur noire.
-Nous avons essayé, mais il refuse.
-Et quelle est la raison de ce refus ? Une expression inquiète contracta ses traits.
-L’indépendance. Dans une moindre mesure, c’est un peu comme si on te proposait d’aller bosser pour quelqu’un… Edward sentit une boule lui serrer la gorge.
-De toutes façons, nous ne prenons pas le problème par le bon bout. Quand bien même il travaillerait pour nous, rien ne garantit qu’il mettrait fin à son activité.
-Si, nous insérerons une clause de confidentialité et de non concurrence dans son contrat, voilà tout.
-Pour une fois, c’est toi qui ne réfléchis pas assez avant de parler. Ce type sait lire un contrat. Ce sera simplement une raison de plus pour refuser notre offre. Il n’y a vraiment rien dans sa vie privée que nous pourrions utiliser ?
-Le détective a appris que le fils Delponte ne va plus à l’école.
-Et sait-on pourquoi ?
-Il s’y serait fait agresser… Cette information ne nous est d’aucune utilité, John.
-Peut-être, je ne sais pas encore. Bon, il a refusé un poste, c’est vrai. Mais l’argent… On pourrait racheter la méthode et là, on lui fait signer un contrat en béton.
-Combien ?
-Je ne sais pas. Commençons à cinq cent mille euros. Ca devrait l’inciter à réfléchir. »

Lire la suite: Il faisait un temps magnifique.

Commenter cet article