Ca va ? Lui demanda Henry...

Publié le par Sandrine

« -Ca va ? Lui demanda Henry. J’ai l’impression que tu vas tourner de l’œil… Denis marqua une pause et se massa les paupières.
-Tu peux m’expliquer ce qui vient de se passer ? Lui dit-il d’une voix blanche.
-On a cherché ce qu’on trouvait, je crois…
-Non, mais attends un peu. Il n’était pas question de trouver quoi que ce soit ! On devait simplement faire croire qu’il se passait quelque chose…
-Je sais. Tu as vérifié que la porte était bien fermée, que nous étions seuls, qu’il n’y avait aucun trucage possible ? Interrogea-t-il Denis.
-Comme toujours, oui. Je t’assure qu’il n’y avait absolument rien.
-Je me demande jusqu’à quel point nous avons pu être les dindons d’une farce admirablement menée…
-Quoi ? C’est pour ça que tu n’as pas eu peur ? Tu crois que tout cela était faux ? S’indigna Karl.
-Allons, allons. Tu sais bien que ces choses-là n’existent pas. Imagine un peu la publicité que ça fait pour la ville de Laminster… Je crois qu’on nous a pris à notre propre jeu, voilà tout…
-Et ma main, tu expliques ça comment ? Répliqua Karl, acide.
-Tu as dû t’écorcher sur la caisse en bois et tu ne t’en es aperçu que plus tard, voilà tout. On était quand même un peu tendus. Non mais attends, tu le sais bien, on se le dit depuis le début… Mets n’importe qui sans le noir total, la nuit, dans un endroit isolé, raconte-lui une histoire un peu glauque et tu obtiens des réactions que tu n’aurais jamais en temps normal. Allez, les gars, il faut relativiser.

Lire la suite: Le véhicule de la police municipale...

Publié dans Le règne des ombres

Commenter cet article