Comme vous pouvez le remarquer...

Publié le par Sandrine

-Comme vous pouvez le remarquer, pour l’instant tout semble extrêmement calme. Reprit Henry à l’adresse de la caméra. Nous allons en profiter pour faire une petite séance de PVE ici même, au salon. Pour tous ceux qui découvrent notre émission, je précise que PVE signifie phénomène de voix électroniques. En fait, c’est tout simple, nous interrogeons les esprits qui se trouvent ici et nous enregistrons leurs réponses sur ces magnétophones. Tu es prêt, Karl ?
-Tout à fait. Dit-il en opinant du chef.
-Y a-t-il quelqu’un avec nous ici ce soir ? Commença Henry. Il attendit quelques minutes dans un silence pesant.
-Y a-t-il une femme qui a beaucoup souffert en ces murs ? Si vous êtes là, c’est l’occasion ou jamais de vous exprimer… A nouveau, rien ne se produisit. Henry décida de tenter de poser une dernière question avant de passer à autre chose de peur que le public ne se lasse.
-Vous avez l’occasion d’expliquer ce qui vous est arrivé. Etiez-vous enceinte ? Reprit Karl.
-Vous avez entendu ça ? S’exclama Denis. Un bruit de verre provenait de la cave. Aussitôt, tous les trois, éclairés du seul rai de lumière émis par la caméra, s’y précipitèrent. Denis balaya la pièce de son objectif. Au centre de celle-ci, se trouvaient regroupées trois bouteilles. Henry en prit une et la présenta à Denis.
-Elle a été débouchée… C’est hallucinant, les amis ! Jamais jusque là nous n’avions assisté à un tel phénomène. Il semblerait que l’on nous invite à prendre un verre…
-C’est un geste plutôt amical… Releva Karl qui jetait un regard lourd d’incompréhension à Henry qui poursuivait comme s’il était dans son élément. Denis vit la lèvre de celui-ci trembler imperceptiblement. Il avait peur. Il reposa la bouteille avec les autres et tendit son enregistreur à bout de bras au-dessus d’elles.
-Vous voulez boire un verre avec nous, c’est bien cela ? La lumière de l’enregistreur s’alluma. Karl n’en croyait pas ses yeux. Brusquement, Denis sursauta.
-Qu’est-ce qu’il t’arrive ? Lui demanda Karl.
-Je ne sais pas, j’ai eu l’impression de recevoir une claque dans le dos.
-Bien, voyons ce qu’on nous a dit… Henry lut l’enregistrement. Une voix masculine presque métallique s’échappa du micro. « C’est un grand jour… »
-C’est un PVE d’une qualité exceptionnelle ! Il n’y a aucun doute possible quant à ce qui vient d’être dit. S’exclama-t-il. Vous avez entendu comme moi ?
-Oui, oui… C’est un grand jour répéta Karl.
-Et c’est pour cela que vous avez ouvert des bouteilles ? Pour fêter ce grand jour ? « Bois, ami ! »
-Je crois qu’il s’adresse directement à toi, Henry. Lui dit Karl. Il se baissa pour attraper une bouteille et la lui tendre. A peine eut-il posé la main sur le verre qu’il poussa un cri de douleur.

Lire la suite: Qu’est-ce qui se passe, Karl ?

Publié dans Le règne des ombres

Commenter cet article