Durant les jours qui suivirent

Publié le par Sandrine

Durant les jours qui suivirent, Emmanuel et Solange cherchèrent une solution pour que Sacha ne reste pas déscolarisé trop longtemps. Il ne fallait surtout pas qu’il soit isolé trop longtemps. Cependant, il ne pouvait se retrouver en classe avec ses bourreaux et changer d’établissement en pleine année scolaire s’avérait compliqué. Le neurologue et le psychologue avaient tous deux établi des certificats destinés à l’académie. Il avait d’abord été question de scolariser Sacha dans un établissement spécialisé. Mais cela avait un coût et Solange et Emmanuel ne souhaitaient pas que leur fils ait à être séparé d’eux. Vu l’éloignement géographique de tels établissements, il aurait dû être placé en internat. Cela répugnait autant au petit garçon qu’à ses parents. Il fut donc décidé que Sacha sauterait autant de classes que nécessaire pour bénéficier d’un enseignement à son niveau, mais qu’il demeurerait dans l’enseignement public. Bien évidemment, un suivi psychologique serait plus que jamais nécessaire. La différence d’âge sauterait aux yeux et Sacha ne supportait pas l’idée d’attirer l’attention. Il n’existait aucune solution idéale. Il faudrait composer.

Lire la suite: En attendant, Sacha guérissait

Commenter cet article