Emmanuel était épuisé.

Publié le par Sandrine

Emmanuel était épuisé. Entre l’entretien des sites qu’il gérait déjà et l’afflux de nouveaux clients, il ne savait plus où donner de la tête. Sitôt qu’elle rentrait de son travail, Solange l’aidait à gérer l’administratif. Ils étaient parfaitement heureux, mais croulaient littéralement sous la tâche. Pourtant, ce succès était bien trop récent pour prendre le risque d’embaucher. Seuls les mails des clients étaient lus, les messages publicitaires s’étant multipliés. C’est donc tout naturellement que Solange pensa à une tentative de pishing en découvrant le message de Bloogle et qu’elle l’effaça, sans même penser à en parler à Emmanuel. Sacha semblait peu à peu oublier ce qui lui était arrivé. Les séances avec le psychologue semblaient lui faire le plus grand bien. Il avait commencé des séances de kinésithérapie pour rééduquer sa jambe longtemps immobilisée. Lorsqu’il croisait un enfant dans le cabinet médical, il se faisait un devoir de lui parler et de tenter de jouer avec lui. Mais le cœur n’y était pas et personne n’était dupe. Il fallait qu’il retourne dans un établissement scolaire rapidement, mais malgré diverses relances, l’académie restait sans solution même si elle affirmait tout faire pour régler au mieux la situation de Sacha. Durant ses journées, il ne restait cependant pas oisif. Il lisait énormément et Internet le passionnait. Cependant, il n’oubliait pas les recommandations de son père : tu peux t’informer, participer, mais il faut que tu préserves ton anonymat à tout prix. Pour Emmanuel, c’était une mesure de précaution évidente. Sacha, qui ne cherchait pas à nouer des relations, s’accommodait parfaitement de cette consigne.

Lire la suite: John attendit jusque tard dans la soirée

Commenter cet article