Le règne des ombres

Publié le par Sandrine

Il faisait un temps exécrable. Une pluie fine et glacée pénétrait le moindre vêtement. Transporter le matériel jusqu’au presbytère devenait une corvée. Le vieux bâtiment en pierre de taille semblait hors du temps. Noyé dans une végétation dense qui envahissait tout faute de soins, il n’inspirait que tristesse. Henry était plutôt optimiste. Il fallait dire que d’après les témoignages recueillis par les gens du cru, cet endroit avait tout pour susciter sa curiosité. Les lieux de culte ont toujours inspiré des légendes. Et ceux où un drame s’est déroulé encore plus. Laminster et son presbytère étaient devenus célèbres dans le petit monde du paranormal non seulement parce que la maîtresse du curé qui y officiait en 1910 s’y était suicidée, mais aussi parce que l’Eglise, impuissante à endiguer les phénomènes paranormaux qui s’y déroulaient et terrifiaient les prêtres qui y avaient séjourné, avait finalement décidé de le laisser à l’abandon. Lorsque Karl lui avait parlé de ce cas, il avait été immédiatement enthousiaste. Cette émission serait un succès. Il fallait qu’elle le soit. C’était la toute première fois qu’une équipe de chasseurs de fantômes prenait le risque de réaliser une émission en direct le soir d’Halloween. Henry n’était ni sceptique ni convaincu. Il était pragmatique. Deux ans plus tôt, lorsque Karl, Denis et lui s’étaient retrouvés au chômage après la fermeture de l’usine automobile qui les employait, ils décidèrent d’essayer de créer leur propre activité. Mais à trente ans et sans qualification, la partie n’était pas gagnée, surtout sans soutien financier. La mère d’Henry, inquiète, avait consulté une voyante pour se rassurer. Il s’était d’abord moqué d’elle, puis s’était intéressé au marché du paranormal. Le potentiel financier de ce secteur l’avait laissé rêveur. Il s’était alors longuement renseigné. Il ne se voyait pas tirer les cartes à de vieilles femmes esseulées en mal d’attention. Pas plus qu’il ne se voyait jouer les ensorceleurs. Mais lorsqu’il était tombé sur un site américain de chasseurs de fantômes, là, il crut avoir trouvé sa voie. Karl et Denis, comme toujours depuis qu’ils s’étaient liés d’amitié au collège, l’avaient suivi. Le matériel n’était pas très onéreux, ils ne prenaient donc pas grand risque. Dans un premier temps, ils avaient posté les vidéos de leurs investigations sur Internet. Sans qu’ils ne sachent réellement pourquoi, le succès fut presque immédiat et les revenus publicitaires conséquents. Bientôt, ils n’eurent plus à solliciter l’autorisation de visiter les lieux réputés hantés, on les y invitât. Et ce fut la consécration, dorénavant une chaîne de télévision achetait leurs émissions. Certes, c’était du pragmatisme pur. Ce n’était qu’un spectacle et Henry, Karl et Denis ne l’entendaient pas autrement. Jamais ils n’avaient constaté quoi que ce soit d’effrayant ou d’inexplicable. Mais le public ne demandait qu’à croire. Il suffisait de réinterpréter un bruit sourd, un craquement de bois, un rai de lumière ou un borborygme inintelligible pour qu’on y voie une preuve. Incontestablement, leur succès tenait plus à leurs physiques de boys band, à leur discours parfaitement rodé, à leur aspect dégagé et à leurs talents d’acteurs qu’aux phénomènes constatés. Car pourquoi le nier, jamais ils n’avaient connu la peur, jamais rien n’avait insinué le doute dans leurs esprits. Il était vingt heures. La nuit était à présent tombée. Tous trois avalèrent à la hâte quelques sandwiches. L’émission devait commencer à vingt heures quarante. Henry tenait le rôle de présentateur et Karl celui d’enquêteur. Denis, lui, était préposé à la technique. Henry était un peu plus tendu que d’habitude. Le direct l’excitait et l’inquiétait. Ils vérifièrent une dernière fois leur matériel. Le maire venait d’arriver. C’était un homme jovial qui avait vu dans cette émission une véritable opportunité touristique pour la commune.

Lire la suite: Allez, Monsieur le Maire, on y va !

Allez, Monsieur le Maire, on y va !

Vous voulez dire que tous deux...

Comme vous pouvez le remarquer...

Qu’est-ce qui se passe, Karl ?

J’ai là chair de poule, là !

J’ai… Le pouvoir…

Monsieur le Maire, ils sont là !

Ca va ? Lui demanda Henry...

Le véhicule de la police municipale...

Deux heures plus tard...

Henry et Denis attendaient le maire...

Regardez ! Intima-t-il à l’huissier...

Malgré les recommandations du médecin...

Mais qu’est ce que vous avez fait ?

Lorsque Denis gara le véhicule...

On ne parle que de vous depuis hier...

Une petite prière ?

Bien, passons à présent à la salle d’armes…

Bonjour Karl…

Ce fut la dernière manifestation

Bonjour, collègue…

Ca suffit, maintenant ! Leur hurla-t-il.

Les policiers discutaient avec le propriétaire...

Mais qu’est-ce que c’est que ça ?

Il fut convenu qu’ils se rendraient au laboratoire...

La bouffée d’air frais qu’ils inspirèrent...

Le Père Roche avait le sourire lorsqu’il les accueillit...

Dans le dortoir dédié à l’accueil des fidèles venus en retraite..

Qu’est-ce qu’il peut bien encore vouloir ?

Edouard écouta calmement le récit du Père Lavergny.

A l’aéroport, mon fils, foncez !

Lorsque Lavergny arriva à l’abbaye...

Lorsque le Père Clément se gara

Publié dans Le règne des ombres

Commenter cet article

Carole 05/09/2014 01:09

Merci de votre visite sur mon blog. C'est une très bonne idée, d'écrire un roman en ligne.

l'angevine 04/09/2014 08:04

pour me détendre à la pause de mon boulot,je lis un roman....

Cookies.10 03/09/2014 18:53

Merci de ton passage sur mon blog , je ne suis pas fan de lecture mais ma cousine dévore les livres,elle devrait aimer ton blog ;-)

l'ami Gégouska 02/09/2014 06:50

Hello,
Have a nice tuesday
XXX

Miamana 01/09/2014 21:07

Merci de m'avoir permis de te découvrir!

estrelita 01/09/2014 20:52

Merci de ta visite bonne soirée

wolfe 01/09/2014 10:59

Bonjour
Merci pour votre passage!
Je trouve que vous écrivez très bien.
Belle journée

thé âche 01/09/2014 10:30

étonnant, @ +

amandine 01/09/2014 09:20

un très beau récit

Licia 01/09/2014 08:28

bonjour, quel travail, je prendrais le temps de découvrir plus de tes écrit pour suivre le fil de tes histoires. Bonne journée

Mina. 01/09/2014 08:12

Voilà les livres que j'aime ... qui me donne envie de lire plus loin et encore un peu... merci!

DineavecSandrine 01/09/2014 07:50

Dire qu'avant je lisais quasi un livre en deux jours!!!! Mais depuis que je suis maman, cela a bien changé!!!!
bises, Dine avec Sandrine

H-IL 01/09/2014 07:49

La maîtresse du curé, oui mais ça maîtresse d'école, c'est bien ça
Bisous

Carmencita 31/08/2014 21:51

le genre de livre que j'aime lire, thriller et policier. Merci pour ton com sur mon blog bonne soirée

Nathalie 31/08/2014 21:30

J'avoue ne pas avoir tout lu par manque de temps! Mais je repasse à l'occasion! Bonne soirée

Eki eder 31/08/2014 21:10

très bel écrit. Bonne soirée

monica-breiz 31/08/2014 19:42

bonsoir
ici zone d e lecture je vois
alors j aime car je suis une dévoreuse d e livres enfin un peu moins depuis que je blogue
bonne fin de journée
merci d eta visite
kénavo

jill bill 31/08/2014 12:07

Ah je découvre une plume qui en veut et qui sait y faire.... clin d'oeil de jill

lilou25 24/08/2014 21:25

Intéressant ton blog ! Moi qui adore les livres, je trouve mon bonheur ici... Merci pour ta visite. Bonne soirée

zika 24/08/2014 19:45

Des histoires comme j'aime, j'en ai lu et beaucoup plus lorsque je me suis mariée, mon mari possède une montagne de romans policiers et de science fiction, je reviendrais lire ce sera mon coin lecture, merci pour ton passage, je suis maman de quatre grands enfants qui font tous dans la médecine, à bientôt!

martine 23/08/2014 08:24

Très intéressant ce que tu écris.
Merci pour ta gentille visite.
Bon week end
martine

120streetcook 21/08/2014 14:03

Encore chouette texte, tu arrives à me faire lire bravo :) je suis une grosse feignasse :) moi aussi je vais lancer dans la voyance si ça marche pas, je lance un blog de régime :D en tout cas chouette texte re-bravo ^^

Val 20/08/2014 18:28

Il m'est difficile de commenter car mes seules lectures concernent la cuisine, hi! Bonne soirée

Colette 20/08/2014 10:29

Une belle passion que tu as également !... et bien sûr, comme toutes les passions, elles sont plutôt "dévorantes" !...
Bonne continuation !

loulou le filou 19/08/2014 12:42

Bonjour, merci de ta visite, je reviendrai lire...

Desse romans 18/08/2014 23:03

Rassure-toi, si tu accepte la contrainte de quelques publicités, ici, c'est totalement gratuit! Bisous.

la nonna 18/08/2014 20:26

j'ai presque tout lu, je suis livrovore(lol).... je me ruine(non je ruine l homme en bouquins) ,bisous merci de ton gentil com chez moi