Donc, vous nous disiez que vous n’étiez pas venu les mains vides…

Publié le par Sandrine

-Donc, vous nous disiez que vous n’étiez pas venu les mains vides…
-En effet. Voici une copie du dossier qui vous concerne. Dit-il en sortant une chemise cartonnées qu’il avait dissimulée dans sa veste. Vous pourrez remarquer qu’il n’y a eu aucune introduction dans l’espace aérien de la zone concernée ce soir-là. Pas plus qu’il n’y a eu de manœuvres. Quant à votre idée de réfléchissement, cette piste a également été envisagée. Aucune source lumineuse n’est cohérente avec ces six lumières stables.
-Je ne vous ai jamais parlé ni du fait qu’il y avait six sources de lumière, ni de l’hypothèse que j’avais émise à ce moment-là. Releva Olivier.
-Vous non. Mais vous pensez bien qu’un dispositif a été mis en place dans le cadre d’une contamination d’origine inconnue. Nous avons recueilli les témoignages de tous ceux qui étaient encore en état de parler…
-Oui, je m’étonne d’ailleurs de la rapidité avec laquelle des hommes en armes vêtus de combinaisons étanches se sont retrouvés à la porte de l’église.
-Cela n’a pourtant rien de surprenant. L’hôpital militaire est à quelques kilomètres à peine… Lorsque les pompiers ont signalé les cas Michelet, le dispositif a été activé.
-J’étais pourtant dans un hôpital civil lorsque j’ai repris connaissance…
-Vous y avez simplement été transféré lorsque nous avons eu la certitude que vous n’étiez pas contagieux.
-Il a raison. Intervint Claude. Tout le monde a été hospitalisé en première intention à l’hôpital militaire. Eux seuls disposaient du matériel nécessaire pour éviter l’éventuelle propagation du virus.
-Vous avez accepté bien facilement l’idée des extraterrestres, Joseph… N’est-ce pas une manière pour l’armée de se défausser ? Ce serait une porte de sortie bien pratique pour couvrir une expérience, non ?
-Nous n’y sommes pour rien. Je viens de vous montrer des documents…
-Des copies de documents. Le corrigea Olivier. Nous n’avons aucun moyen de vérifier leur authenticité. Admettez d’ailleurs au passage que l’armée n’en serait pas à son premier mensonge… Je m’étonne en outre qu’elle soit soudain encline à communiquer avec des civils… Je suppose que ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle la grande muette…
Lire la suite: Votre réflexion est juste. Cependant​

Publié dans Dieu est mort

Commenter cet article