Serge enrageait devant sa télévision...

Publié le par Sandrine

Serge enrageait devant sa télévision. Comment diable se faisait-il que les journalistes soient toujours mieux informés que les flics en charge des dossiers ? Parce que le tireur à l’arc était à lui, il n’en doutait pas une seconde. Il écrasa sa cigarette dans le cendrier de cristal. Si son ex-femme l’avait vu faire, elle aurait piqué une crise. Elle tenait énormément à ce cendrier, tout comme à chaque objet qui se trouvait dans l’appartement. Mais curieusement, quand elle avait rencontré l’autre, elle n’avait mis que quelques jours pour prendre la décision de tout quitter… Et de le fuir. Elle avait entassé quelques vêtements dans une valise et avait rédigé un mot à la hâte. Elle avait claqué la porte et il ne l’avait plus revue. Son départ l’avait certes surpris mais certainement pas affecté. Ils s’étaient mariés trop vite, sur un coup de tête. Ils étaient trop jeunes. Ils avaient tous deux cru sincèrement que leur attirance physique et leur bonne entente étaient de l’amour. Ils s’étaient rapidement aperçus de leur erreur mais le mal était déjà fait. Le coup de cœur qu’ils avaient eu l’un pour l’autre avait cédé la place à une certaine tendresse, mais Estelle avait tout balayé d’un revers de main dès qu’elle avait croisé son véritable amour quelques années plus tard. Il ne le lui reprochait pas. D’autant moins qu’ils ne s’étaient jamais menti et qu’ils savaient tous deux que chacun allait de temps à autre s’oublier dans d’autres bras. Non, décidément, elle avait fait ce qu’il fallait. Il n’avait plus pensé à elle depuis longtemps. Il était décidément en état de faiblesse ces temps-ci. Il était temps qu’il aille se coucher. Il n’avait pas à s’inquiéter. Le commissariat de Lyon se rapprocherait de lui. A défaut de lui céder le dossier de bonne grâce, ils tenteraient d’obtenir les informations dont il disposait. Il n’avait qu’à attendre patiemment. Et à bien manœuvrer pour ne pas se faire déposséder de son dossier.

Publié dans Charlie profané

Commenter cet article