La Clef de sept

Publié par Sandrine

Les sectes, nous en avons tous entendu parler...
Et lorsqu'une série de meurtres vient perturber la vie d'une petite communauté religieuse, pour ne pas dire plus, dans un village tranquille de la côte d'azur, il y a de quoi être surpris! Surtout si une mise en scène macabre autant que mystique entoure chaque victime.... La clef de sept, c'est cela un roman dont l'action se situe au coeur de la communauté des Témoins de Jéhovah qui pour une fois ne sont pointés du doigt que par un étrange tueur tout simplement obsédé par eux et non pour leurs croyances millénaristes... Car si cette fois c'est bien la fin du monde, cette fin ne concerne qu'eux! Alors, amateurs d'intrigues policières un rien décalées, munissez-vous de votre esprit critique pour suivre les aventures de Nathan et Marie-Anne dans un tourbillon de violence et de haine. Et lorsque l'on viendra taper à votre porte pour vous proposer une étude biblique, vous n'aurez plus aucun scrupule à la claquer au nez du malotru qui est peut-être plus victime que coupable.... Allez savoir!


Nathan pénétra dans la végétation
De retour dans leur bureau de la petite gendarmerie
Nathan jeta un oeil à Jacques
Elle fronça les sourcils
Le serrurier poussa la porte
Nathan?
La tension des deux hommes
Je crois que nous sommes
Bonjour, madame.
Les deux gendarmes prirent congés
Marie-Anne, attablée à une terrasse de café
Le lendemain vers onze heures
Jacques semblait transformé
La porte claqua à nouveau
La salle du Royaume
Marie-Anne entra en trombe
De l'avis des fidèles
La porte du bureau s'abattit
Marie-Anne sonna brièvement
A peine eurent-ils franchi
Sitôt sortis,
Allô, madame Lesage?
Quarante minutes plus tard
Cachée derrière un palmier
Marie-Anne dut s'accrocher
Les deux hommes regagnèrent
Marie-Anne sentit une main
Jacques et Nathan étaient penchés
Nathan eut une seconde d'hésitation
Que se passe-t-il
Alors que les trois hommes buvaient
Nathan, furieux,
Marie-Anne relisait l'article
Olivier tentait de dissimuler
Cachée derrière un tas de bûches de bois
Assis dans la salle d'attente du procureur
Je suis Marie Constantin
Assis face aux gendarmes
Marie-Anne referma la porte
Une fois dans la voiture
Les deux hommes commencèrent
De retour chez monsieur Petit
Marie-Anne se préparait à passer
Nous qui voulions les chatouiller
Hé, les gars!
Nerveux, Nathan allait sans relâche
"Gagné!"
Olivier ouvrit la porte à Jacques
Il n'a jamais été aussi loquace
Nathan suivit avec plaisir
Seul dans la petite cellule
Mademoiselle Lesage, quel plaisir de vous entendre!
Attablée à son bureau
Lorsqu'il se réveilla à l'hôpital
Nathan tendit sa main velue
Nathan remarqua que les épaules
Enivrée de cantiques
Marie-Anne prit place dans le canapé
De retour à l'air libre, Marie-Anne se gorgea d'air frais.
répondit immédiatement Nathan, mordant.
Marie-Anne arriva chez les Dugas
Nathan consulta sa montre
Leur collègue semblait plus reposé
Marie-Anne fourrageait nerveusement
Nathan eut un hoquet de surprise
Face à la porte d'entrée
Hébétée, la jeune femme
En quelques minutes,
Jacques revint chargé de trois gobelets de café.
En prenant possession
La jeune femme dormait d'un sommeil agité
Il s'extirpa souplement de la voiture
Il régnait au laboratoire l'activité fébrile d'une ruche.
Enfin assis paisiblement dans le salon
La jeune femme se sentait vraiment
De grands coups insistants
Après avoir pratiqué une injection
Vers dix-huit heures
Jacques déposa devant la jeune femme
Les comprimés commençaient
Nom d'un chien!
Chinois ou pizza?
Assis tous les trois devant les informations
Nathan était dans la salle de bains
Elle posait les tasses fumantes
A peine avait-elle terminé sa phrase
Soudain, la lumière se coupa
"Par ici!"
"Les premières scènes de panique...",
Ils passèrent devant la pinède de La Capte.
alors, ses eaux tarirent
Marie-Anne, ça va?
Elle obtempéra sans se faire prier,
Nathan se gara sous l'enseigne: Gendarmerie Nationale.
Marie-Anne devait presque courir

​"Qu'est-ce que c'est?"