Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le sommeil fuyait Sébastien...

Le sommeil fuyait Sébastien. Las de se retourner vainement dans le lit aux draps froissés, il décida de se lever. Il jeta un regard torve à la porte du bureau. Ce livre était bel et bien la source de tous ses problèmes. Il avait cependant du ma l à croire...

Lire la suite

Jésus et les disciples contemplaient ...

Jésus et les disciples contemplaient pensivement le temple où s’était déroulée la joute verbale qui avait bien failli tourner au désavantage de celui-ci. «- C’est tout de même une construction majestueuse… Remarqua Pierre, admiratif. - Tu vois tout cela?...

Lire la suite

Tous trois attendaient avec impatience...

Tous trois attendaient avec impatience le compte rendu du détective privé . Assis dans un bureau au mobilier hétéroclite et au papier peint défraîchi ils observaient l’homme longiligne aux yeux de glace qui semblait prendre plaisir à différer ses révélations....

Lire la suite

Deux heures plus tard, Sébastien...

Deux heures plus tard, Sébastien, rouge d’excitation, apparut dans le salon en brandissant le livre. «- Je le savais! S’exclama-t-il. - Quoi? L’interrogea Maxime qui ne comprenait pas ce qui pouvait bien le mettre dans un état pareil. - Que j’étais loin...

Lire la suite

Si madame Blavatsky a raison…

- Si madame Blavatsky a raison… Nuança Valérie. N’oublie pas quand même que cette femme, si intelligente soit-elle, et peut-être plus encore parque qu’elle l’est, est tout de même, d’après ce que j’ai pu comprendre, à l’origine d’une secte et que ses...

Lire la suite

Elle a peur...

«- Elle a peur. Remarqua Maxime à voix basse. Sébastien hocha tristement la tête. - On ne peut pas l’en blâmer. - Nous n’avons pas d’autre choix que d’attendre le prochain coup… - Je sais. J’ai beau savoir ce qui se passe, je ne supporte pas d’avoir les...

Lire la suite

Sébastien, incapable de fermer l’œil...

Sébastien, incapable de fermer l’œil après cette journée mouvementée, reprit l’ouvrage traitant de la théosophie pour se faire une idée plus juste de leur influence. Un certain Olcott, qui ne dédaignait pas la fréquentation des loges maçonniques, se convertit...

Lire la suite

La petite ruelle mal pavée...

La petite ruelle mal pavée donnait sur une impasse au bout de laquelle trônait un immeuble vétuste à la façade lépreuse. Pudiquement appelé quartier difficile, cet endroit de la Seyne abritait tout ce que l’aire toulonnaise avait rejeté de misère et de...

Lire la suite